Opak a été tout d’abord un slameur. En 2020, il change son micro de phase pour intégrer le rap. D’entrée de jeu, il a vassalisé les lyrics pour s’installer à la cour des grands. Déjà avec deux EP “BACK TO MYSELF” et “BYENVINI NAN LESPRI M”, il se montre confortable aux appareils de ses fans.

Agée de 22 ans, son talent s’est repéré alors qu’il en avait la moitié, ” je me souviens encore du propriétaire du club où j’interpretais un morceau de Barikad Crew lorsqu’il m’avait dit que je devais continuer.” Pourtant il a attendu jusqu’en 2020 pour dégommer sur un projet de slam avec son texte “En colère”. De fait, dans moins d’un an il allait accoucher “Back To Myself”.

Composé de trois titres, l’EP “BACK TO MYSELF”, la chanson éponyme, devient son hymne et est adopté par plus d’un. D’où il relativise ses défaites personnelles à cause d’un sous-estime de soi. Tout en avaçant les raisons, nous trouvons ce message craché: “I’m back to myself koz mpèdi anpil tan nan chache m koz mt ap chache m nan rega moun, sa fè lespri m fè anpil anpil aksidan nan dega moun, nan mache chache dra moun manke kouri kite kouvri m, te vle ret nan mwen memwa manke kouri kite souvni m. Se pou m di w, mte vle konnen m avan mte tèt mwen, m t ap viv ak kòd prensip moun avèk yo manke pan n tèt mwen, boule nan dife moun lè mte bliye si m flanm tèt mwen. Plede mache pou moun ki pa t ap leve pye pou mwen, plede al lwen pou moun ki pa t ap rete pre pou mwen, kraze kadna pou moun ki pa t ap prete kle pou mwen. Plede eple mo pou moun ki pa t ap repete pou mwen, m fi n rayi tèt nan chache fè moun renmen m, m t ap chache solèy pou mte klere jounen nan mwen. Konsa estim mwen ak ego m pran goumen nan mwen menm, E POU M TE SOT NAN SA M TE BLIJE TOUNEN NAN MWEN MENM”.

En extrait, ces vers culminent un point de rupture avec son passé, cet EP marque une démarche où il se considère avec tous ceux qui désirent avancer et non être exclusivement utilisé. Cet ainsi qu’il se nettoie et invite tous à sa renaisance. L’EP “BYENVINI NAN LESPRI M” sorti le 25 Avril dernier montre à quel point il fut guéri , en autogueriseur, autocouselling et jusqu’à aider son ptit frère. Dans ce track “Tifrè” où il le conseille à ne pas tomber dans les même erreurs: “Tifrè sonje sa w pa fè nan solèy cho se yo k ap ba w frison lannwit, viv la verite w koz chaje prizon nan mit, respekte endividyalite lòt men mpa vle pou pè moun.”

Opak, un lyriciste hors pair, il rivalise sans frôler la ligne de front, celui qui s’engage en antidépresseur. Ses textes renferment un toît pour se blottir.

Auteur : Jensen PHILIUS

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!
208 thoughts on “Opak trace sa voix dans la planète rap”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook