Selon des sources habituellement fiables, l’homme fort de Tabarre serait dans un état très critique qui nécessiterait une évacuation rapide vers l’étranger, Cuba en particulier. Le hic, c’est que celui-ci ne disposerait pas d’un passeport valide. Des démarches auraient même été entamées auprès des autorités pour lui en procurer un dans le plus bref délai, a-t-on appris le dimanche 20 juin 2021. Des membres de Fanmi Lavalas contactés à ce sujet jouent la carte de la diplomatie

Sur les réseaux sociaux, plusieurs articles font état de l’état de santé très précaire de l’ancien président ayant bénéficié de deux mandats non achevés. Pour certains médias, Jean Bertrand Atistide serait atteint du coronavirus. La nécessité de l’évacuer rapidement vers un pays où il pourrait recevoir des soins adaptés est grande. Le pays préconisé, à en croire les différents articles lus, est Cuba. Des autorités du gouvernement Claude Joseph auraient donc été contactées afin de lui en procurer un dans un délai très court.

Cependant, des membres du parti Fanmi Lavalas contacté à ce sujet, sont loin de pouvoir apporter des éléments de réponses convaincantes. En effet, intervenant au micro de Thériel Télus, le docteur Schiller Louidor, l’un des membres influents de cette structure politique, a apporté un démenti formel. Il affirme avoir parlé à des bras droits de l’ancien président qui, dit-il, ont confirmé qu’il se porte très bien. La question du renouvellement de son passeport ou l’octroi d’un passeport “humanitaire” est archi-faux, selon lui. “C’est du fake news”, a lancé l’opposant farouche au pouvoir en place.

Pour sa part, Péguy Jean, le journaliste vedette de Moment Vérité sur Signal FM, a rapporté sur son compte tweeter la réaction du porte-parole du parti Fanmi Lavalas: “Le président Atistide serait-il atteint du coronavirus? “À ma connaissance, non!”, a affirmé le porte-parole de son parti. “Tout ce que je savais, c’est que jusqu’à ce matin, Dr Aristide avait de la grippe”, a concédé Jodson Dirogène promettant de s’entretenir avec la presse.”

Dans un tweet publié, dimanche 20 juin 2021, sur son compte officiel, Robenson Geffrard, journaliste au journal Le Nouvelliste et à Magik9 a écrit: “Le Chef de l’État a facilité, ce dimanche, à l’ex-président Jean-Bertrand Aristide, l’obtention d’un passe-port diplomatique avec mention raison humanitaire. Le président estime qu’il n’y a aucune raison de faire de la politique avec une question humanitaire.” Ce qui vient encore semer davantage de doutes dans les esprits.

Soulignons que l’ancien président Jean Bertrand Aristide fait l’objet d’une interdiction de départ émis depuis 2014. Le pays de Fidel Castro serait déjà d’accord pour recevoir l’homme fort de Tabarre. Aussitôt que son passeport prêt et qu’il bénéficierait d’une autorisation de vol, le dernier mot revient à ses proches et ses médecins soignants.

Jeannot Antoine

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook