Limage Gasley, un agent 29ème promotion de la Police Nationale d’Haïti (PNH) affecté au Corps d’Intervention et de Maintien de l’Ordre (CIMO) a été assassiné le jeudi 17 juin 2021 au niveau de bas Delmas par des bandits armés.

Des individus lourdement armés sèment la panique au niveau de Bas Delmas et ses zones avoisinantes ce même jeudi dans l’après midi où plusieurs personnes sont mortes et certaines autres blésées.

La tension augmente chaque jour à Port-au-Prince, plusieurs quartiers s’affrontent continuellement ces derniers jours dans la capitale, alors que le président de la République, qui doit rentrer ce samedi 19 juin, se trouve en Turquie depuis jeudi où il participe au forum diplomatique d’Antalya en compagnie de la première dame et d’une importante délégation.

La situation n’est pas différente jusqu’à ce vendredi 18 juin 2021, il était environ midi au Boulevard Toussaint Louverture, sur la route de l’aéroport, des individus armés jusqu’aux dents semènt la peur . Des tirs nourris par tout et ailleurs dans cette zone, y compris dans le centre-ville de la capitale plus précisément au marché de la Croix-des-Bossales.

Ce même vendredi dans l’après midi, au boulevard Jean-Jacques Dessalines, non loin de la station des Gonaïves, des individus armés ont pillé un magasin nommé “Marché Ti Toni”

Il est vrai que des membres de plusieurs unités de la Police Nationale d’Haïti (PNH) tentent de contrôler la situation, mais ils n’ont pas pu y arriver.

Il faut dire que les agents du CIMO, en signe de protestation suite à l’assassinat jeudi d’un de leurs collègues, ont refusé l’accès à leur base au Directeur Général a.i de la PNH, Léon Charles qui leur rendait visite quelques temps après le drame .

Eben-Ezer DELICE
Journaliste

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook