Auto proclamé “Punchlinator” maitre du punch, PIC se voit depuis quelques années dans une sorte de baisse de régime en termes de production musicale. Son dernier track “Sa w panse” présenté samedi dernier anonce un réveil brutal chez le rappeur.

On attend toujours un album de ce dernier, après le mixtape “lè m ap ekri” en 2015, la suite c’était la rupture avec son producteur et manager Fred Hype. Depuis il crie au boycottage. Toujours des titres justement pour se montrer en vie musicalement, les fans attendent toujours un vrai réveil, car ils croient que son talent est énorme.

De fait, “Sa w panse” est un titre qui prouve que son rap n’est pas mort, il rappelle ses derniers succès en termes de lyrics qui est son point fort. Les punchlines saturent le track, on en cite quelques: “Fèk sot nan yon coffre-fort m pral fouye men m anba n ap li”, ” yon ti bese fè w grandi, yon back fè w vanse”, “ou panse m m ta pral mouri swaf anba lapli”. Il n’a pas céssé d’être pluvieux pour inonder ces fans, à tout prix se relancer serait un défi pour combler son propre vide.

Actuellement il vit en République dominicaine où il a lancé son produit “Piccacao”, pour combattre les problèmes d’endurance. Il peut toujours continuer à rapper et entreprendre, ce sera un jeu intelligent, jouir du succès de sa musique pour la promotion de son produit.

Le défi est énorme, il doit remonter la pente pour ressortir à nouveau, là on doit palper la force d’Hercule dans sa stratégie, s’il veut reconquérir le marché. PIC est ingénieux dans ses textes, il droit faire de même en matière de formule pour réussir.

Auteur: Jensen PHILIUS

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook