Les mardi doc de FOKAL se font désormais en ligne.

200 places virtuelles sont disponibles pour visualiser les mardis doc de la Fondation konesans ak libète (FOKAL). Cette disposition rentre en vigueur depuis le 1er juin dernier, la nouvelle a été publiée sur le compte Instagram de l’institution.

“Accédez aux films habituellement présentés tous les mardis à partir de ce lien” selon l’annonce faite par FOKAL.

La formule a été changée mais nous ne savons pas si c’est en raison de la pandémie, le nombre de spectateurs se limite aux 200 premiers réservés.

Pour le mois de juin, 5 films sont disponibles: Ouvrir la voix, Solèy, Je nous sommes vus, Fabulous et Deported. Chacun nous offre une histoire passionante et inspirante .

“Ouvrir la voix nous apporte un documentaire sur les femmes issues de l’histoire coloniale européenne en Afrique et aux Antilles. Le film est centré sur l’expérience de la différence en tant que femme noire et des clichés spécifiques liés à ces deux dimensions indissociables de notre identité femme et noire” lirait-on sur la publication liée au film d’Amandine Gay, sorti en 2016 en France.

Les films “Soley et Deported” sont deux films qui nous parlent d’une réalité locale. La première sur la chronique de deux jeunes boxeurs de Port-au-Prince, rêvant d’un futur de professionel fuyant la misère et l’attrait des gangs, ceci en absence de politique de jeunesse. Alors que “Deported” met le cap sur la politique de rapatriement systématique du Canada et des États-Unis de tout ressortissant étranger ayant commis un délit majeur ou mineur sur leur sol. Ces films sont les oeuvres respectivement de Thomas Noreille et Yann Levy, France Haïti 2015 et de Rachèle Magloire et Chantal Regnault I, France Haïti 2013.

Jensen PHILIUS: jensenphilius92@gmail.com

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook