A quelques semaines de la réalisation des examens d’État dans le pays, le ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle a, une fois de plus, attiré l’attention sur la nécessité pour les élèves et les responsables des centres d’examens de veiller au respect des mesures hygiéniques et sécuritaires visant à freiner la propagation du coronavirus. Ainsi, le titulaire du MENFP a annoncé l’interdiction des cérémonies de graduation, des fêtes de fin d’année, des journées récréatives dans les écoles de la république.

Ces mesures sont applicables dans tous les établissements scolaires indistinctement, sur tout le territoire national, indique Pierre Josué Agénor Cadet. Sur ce point, le titulaire du MENFP veut rester ferme et cohérent afin que les directives des autorités éducatives soient respectées sur toute la ligne.

M. Cadet dénonce, par ailleurs, certains responsables d’écoles qui sollicitent l’autorisation du ministère pour réaliser des activités récréatives. Il met en garde ses derniers qui, dit-il, encourent de graves sanctions en cas de non respect des mesures annoncées par le Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle. En désobéissant aux principes établies par le ministère pour empêcher la propagation du coronavirus pendant les activités scolaires , les établissements fautifs pourront mettre en jeu leur licence de fonctionnement, a précisé le ministre.

Pierre Josué Agénor Cadet en a profité pour annoncer la fermeture des classes le 11 juin prochain. En ce qui concerne les examens d’État , ils se tiendront comme prévu dans le calendrier scolaire de l’exercice académique 2020-2021. C’est à dire, entre le 12 et le 30 Juillet 2021. Le numéro un du MENFP informe, par ailleurs, que les examens du baccalauréat se tiendront cette année sans la session extraordinaire. Il prévoit, toutefois, des mesures de remédiation relatives aux nouvelles décisions prises par le ministère en vue de la réalisation des examens d’États tout en veillant à la réduction des risques de contamination au coronavirus pendant le déroulement du processus.

Entre autres mesures, le nombre d’élèves par salle d’examens ne doit pas excéder 26, a précisé le titulaire du MENFP. Pierre Josué Agénor Cadet a insisté sur la nécessité pour les responsables de centres d’examens de veiller au respect et à l’applicabilité des gestes barrières. Tous les élèves doivent être munis de leurs masques et respecter la distanciation physique. Ces derniers doivent également avoir à leur disposition des kiosques de lavage des mains avec du savon, des dispositions pour contrôler leur température, entre autres, a fait savoir le ministre de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle, Pierre Josué Agénor Cadet.

Jeannot Antoine

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook