Pep Guardiola lamentable.

Qui osera le remettre en question? Depuis la saison parfaite avec le FC Barcelone en 2009, Pep Guardiola s’est toujours vu défier en Ligue des Champions (LDC). Avec le Bayern Munich ou le Manchester City il ne peut recidiver en LDC,bien que son système a révolutionné le football contemporain, cela ne suffit pas à ce barcelonais de surpasser les systèmes rivaux.

Le jeu de Guardiola

Le jeu de Guardiola dans un shéma offensif de 4-3-3 est clairement plus exotique que celui du volpiasnisme (Ricardo La Volpe) ou de Bielsa. Caractérisant leur jeu sur la possession de balle, d’où leurs milieux offensifs doivent inlassablement être le moteur du jeu, bien sûr avec le ballon.

Défensivement ce système crée un shéma tactique triangulaire, chaque adversaire se retrouve au milieu d’un trio, le jeu se joue entre les lignes. Cependant, dans une équipe rivale où l’adversaire est de taille, avec des éléments percutants, le surnombre en milieu de terrain peut sécher le cours de la progression offensive.

Guardiola dans son système s’en va plus loin, souvent avec des éléments polyvalents et hyper actifs, il rentre dans un shéma tactique de 4 défenseurs et de 6 milieux de terrains et zéro attanquant en pointe. En effet avec la polyvalence, le talent des joueurs, retrouver deux ou 3 joueurs assez mobiles et se démarquer invisiblement et porter le danger ou scorer. Pourtant cela occasionne une certaine liberté chez les défenseurs adverses. En fait, il a essayé ce système avec Xavier, Iniesta, Messi, Cesc Fabregas, David Villa et quelques autres joueurs, ça a marché.

Pourtant les autres équipes ne vont pas se plier, le système est une machine offensive mais fébrile, car quand une adversaire installe son système défensif poste médian, il devient très difficile de se faufiler entre les lignes. Les élements madrilènes comme Ramos, Pépé poste médian font la différence, ils créent le surcharge en milieu du coup leurs attanquants sont toujours servis pour créer le danger. Sans compter d’autres grandes équipes ou petites équipes opérant par contre-attaque, souvent les dégats sont déjà irreparables.

Avec le Bayern et le Manchester city ce système est quasiment idem, il remporte plusieurs titres locaux, la constance en LDC est régulière. Mais soulever le titre à nouveau est inamovible. Il possède toujours ses éléments demandés, pulvérise des adversaires, il faut le respecter.

Puisque depuis plus de 5 ans avec les citizens aussi infructueux en LDC, il commet l’erreur de joueur en finale de la Ligue des Champions sans attaquants types. Surtout, l’inadmissible a été de jouer sans médian défensif où de milieu récupérateur.

Avec une équipe virevoltante comme Shelsea avec l’actuel meilleur millieu récupérateur, ratisseur, et impeccable au monde Ngolo Kanté. Shelsea l’équipe qui ne s’en soucie pas du ballon, mais un bloc défensif glacier toujours à une température de moins que zéro, difficile de le chauffer au dégèlement.

Gündoğan, De Bruyne, Sylva, Zinchenko etc… millieux de terrain super tranchant balle au pied, mais quasiment nul soit en récupération ou sans ballon. Tandis que seul Kanté au millieu de terrain devant la défense pourrait suffir au bleues de Shelsea de stabiliser le rond central. En effet il y avait près de 4 joueurs en millieu de terrain, capable de marquer et de remonter balle au pieds.

L’irréparable a été d’encaisser en premier et à la fin de la première période, ensuite la perte de Kevin de Bryune est aussi dur. La montée de Fernandinho n’était que pour limiter les dégats et aussi la Agüero lui, pour un premier marcaquage en attaque et scorer. Ce n’était pas si facile, puisque Shelsea à tout fait pour stopper le danger en surface médiane et a réussi à conserver son but tout en jouant son ptit jeu renard.

On n’oublie pas toutes les qualités de Pep, il a eu un seul nul et concède trois duels de suite face à Thomas Tuchel, entraineur de Chelsea cette saison, plusieurs compétition confondues. Un grand entrainneur ne devrait pas s’y faire prendre de la sorte, on misait sur ces arguments pour convaincre un renversement de situation dans la finale.

Pep Guardiola est un orgueilleux dans son shéma, croyant qu’il a révolutionné le football, on ne peut aussi s’en passer. Mais, il faut qu’il revise son tactique sinon il n’aura qu’un pied en plus de l’autre concepteur du beau jeu Bielsa qui ne soulève aucun trophée majeur.

Auteur : Jensen PHILIUS
E-mail : jensenphilius92@gmail.com

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!
11 thoughts on “Pep Guardiola lamentable.”
  1. Hiya, I am really glad I’ve found this information. Nowadays bloggers publish only about gossips and web and this is really annoying. A good web site with exciting content, this is what I need. Thanks for keeping this website, I will be visiting it. Do you do newsletters? Can not find it.

  2. I have been exploring for a little for any high-quality articles or blog posts on this kind of space . Exploring in Yahoo I eventually stumbled upon this website. Studying this information So i¦m satisfied to express that I have an incredibly excellent uncanny feeling I discovered exactly what I needed. I most undoubtedly will make sure to don¦t put out of your mind this website and provides it a glance regularly.

  3. This is the right blog for anyone who wants to find out about this topic. You realize so much its almost hard to argue with you (not that I actually would want…HaHa). You definitely put a new spin on a topic thats been written about for years. Great stuff, just great!

  4. of course like your web site but you need to check the spelling on quite a few of your posts. A number of them are rife with spelling issues and I find it very bothersome to tell the truth nevertheless I will certainly come back again.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook