Le Ministre de l’intérieur promet de sévir contre les fauteurs de troubles.

Face aux différentes déclarations appelant au boycott, par n’importe quels moyens, du référendum prévu pour le 27 juin prochain, le ministre de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales lance une mise en garde. Louis Edner Gonzague Day qui intervenait au journal Premye okazyon de ce jeudi 27 mai, sur les ondes de la radio Caraïbes, se dit prêt à mettre aux arrets toute personne surprise en train d’utiliser la violence pour faire peur aux citoyens désireux de remplir leur devoir civique.

Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales réagissait à une déclaration incendiaire et violente du sénateur du Sud-est, Joseph Lambert quelques minutes auparavant. Le parlementaire a clairement affiché son intention de bloquer, par tous les moyens, le référendum dans son département. Il avait antérieurement menacé d’incendier des bureaux de votes, lors de sa participation à une émission animée par le journaliste Thériel Thélus.

Des déclarations qui ont porté le ministre de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales à lancer une mise en garde contre tous les fauteurs de troubles. Louis Edner Gonzague Day menace de les arrêter et les mettre en prison. “Tant que je suis ministre de l’intérieur, je ne tolèrerai pas que des groupes d’individus animés par des intentions violentes viennent bloquer le processus du référendum et mettre en péril la vie de la population”, a indiqué le titulaire du MICT. En tant membre du Conseil Supérieur de la Police Nationale d’Haïti, Louis Edner Gonzague Day indique que ledit ministère est habilité à veiller à la sécurité des vies et des biens.

Le président du Sénat n’ira pas incendier personnellement les bureaux de vote, reconnait le ministre. Toutefois, a-t-il avancé, il utilisera certainement des hommes de main pour mettre à exécution ses ambitions machiavéliques.

Questionné sur les mises en place en vue de la réalisation du référendum prévu pour le 27 juin prochain, l’ancien délégué départemental de l’Ouest sous la présidence de Joseph Michel Martelly estime que des avancées significatives ont été faites. Cependant, a-t-il indiqué, des stratégies sont à l’étude afin de voir comment rendre opérationnels les bureaux de vote dans les zones classées rouges. Autrement, dit-il, les habitants de ces quartiers seront appelés à aller voter dans des centres périphériques.

Louis Edner Gonzague Day a, en outre, exprimé sa position par rapport au référendum visant à doter le pays d’une nouvelle constitution. Il s’estime lui-même être une victime de la constitution de 1987 pour avoir été fils de “macoutes”.

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!
86 thoughts on “Haïti/Référendum: Le Ministre de l’intérieur promet de sévir contre les fauteurs de troubles.”
  1. Thanks for sharing excellent informations. Your web site is so cool. I am impressed by the details that you have on this website. It reveals how nicely you understand this subject. Bookmarked this website page, will come back for more articles. You, my friend, ROCK! I found just the info I already searched everywhere and just couldn’t come across. What a perfect website.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook