Le CEP recrute pour le scrutin référendaire.

Dans une lettre datée du 19 mai, le Conseil électoral provisoire (CEP), par le biais de sa Direction des opérations électorales, alerte les anciens membres des bureaux de vote (Mbv) et les organisations de la société civile à s’inscrire pour le processus du référendum.

On peut lire textuelement cet extrait de la lettre: “elle [la Direction des opérations électorales] demande également aux organisations de la société civile de soumettre des listes de MBV, de le faire dans les Bureaux Référendaires Communaux pour que les personnes dont les noms sont soumis puissent passer remplir un formulaire à cet effet destiné.”

Le gouvervement croit fermement dans ses avancées, à ce stade de recrutement, on n’y voit un désinterêt social et populaire. Une vaste campagne doit être mise en branle pour inciter le recrutement.
Il est vrai que le doute cartésien et le septicisme planent quant à la réalisation du référendum car les bailleurs de fonds sont pour la plupart dans l’incertude surtout face à ce climat de l’ d’insécurité .

Un (1) mois et sept (7) jours nous séparent de la date prévue pour le référendum, le CEP pourra-t-il activer les ressources humaines et mobiliser tous les matériels opératoires nécessaires au bon déroulement de cette activité en si peu de temps?

Auteur: Jensen PHILIUS
E-mail: jensenphilius92@gmail.com

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!
38 thoughts on “Le CEP recrute pour le scrutin référendaire.”
  1. je suis Metelus Antoinier, un comprable, j’ai marié, et j’ai deux ans depuis que je ne travail pas, j’ai perdu mon travail à cause de president Jovenel lors de son avenir dans la zone franche de ouanaminthe maintenant j’aimerais recruter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook