Haïti-Sécurité: La stratégie nationale de désarmement, de démantèlement et de réinsertion de la CNDDR en cours de finalisation.

Pendant trois jours (12, 13 et 14 Mai 2021) s’est tenu à Port-au-Prince un atelier autour de la finalisation et de la validation de la stratégie nationale de désarmement, de démantèlement, de réinsertion et de réduction de la violence communautaire. Plusieurs acteurs de la société civile ainsi que des fonctionnaires de l’État étaient présents pour discuter de la validité du document, le critiquer ou faire des propositions utiles à l’implémentation des projets qui seront portés par les différentes entités impliquées dans ladite stratégie.

Cet atelier a réuni des représentants de plusieurs ministères dont celui de la Planification et de la Coopération Externe, des Affaires Sociales et du Travail et de l’Intérieur et des collectivités territoriales. Le porte-parole de la Commission Nationale de Désarmement, de Démantèlement et de Réinsertion, Greatz Sironel Charles croit que le gouvernement doit prendre toutes les dispositions afin d’implémenter dans les quartiers touchés par le banditisme des programmes visant à enlever les armes de leurs mains et à les réinsérer dans la société .Le porte-parole de la CNDDR souligne en outre que le dossier a eté soumis depuis au moins un an aux autorités étatiques qui, fait-il remarquer, n’ont pas fait cas du document.

Dans cette démarche impliquant les ministères sus-cités s’ajoute le bureau du secrétaire d’État à l’Intégration des Personnes Handicapées. La Commission Nationale de Désarmement, de Démantèlement et de réinsertion aura simplement à coordonner les multiples programmes visant les quartiers classés rouges dans la capitale et dans certaines villes de provinces, a précisé le porte-parole de la CNDDR, Greatz Sironel Charles.

Plusieurs observateurs se demandent perplexes comment la Cnddr va-t-elle s’y prendre afin de mener à bien ce volet important de sa mission qu’est la réinsertion lorsque l’on considère ses piètres résultats en termes de désarmement et de démantèlement.

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook