Un arrêté présidentiel nomme le citoyen Jesse Jean comme Ambassadeur d’Haïti dans trois postes différents

Dans un arrêté présidentiel paru dans le journal officiel Le Moniteur le 12 mai dernier, Jovenel Moïse nomme le citoyen Jesse Jean en tant qu’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire d’Haïti respectivement auprès de l’Union européenne, près du Royaume de Pays-Bas et auprès du Grand-duché de Luxembourg.

Jovenel Moïse continue avec ses vagues de nominations et de renvois au sein de l’administration publique. Ainsi a-t-il confié la tâche à un seul citoyen de représenter Haïti dans trois missions différentes en Europe. Jesse Jean voit son nom figuré dans une liste de personnes qui vont représenter Haïti auprès de divers pays et organisations internationales.

Dans ce même arrêté présidentiel, le pouvoir en place a nommé le citoyen Jean Josué Pierre en tant qu’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire d’Haïti en Suisse. Et la citoyenne Wedlyne François Pierre a été désignée comme Ambassadrice Extraordinaire et Plénipotentiaire d’Haïti près de la République du Chili. Aussi a-t-il confié à la citoyenne Fabienne Carré-Sajous la mission d’Ambassadrice Extraordinaire et Plénipotentiaire d’Haïti au Panama. Et enfin, le citoyen Roudy Stanley Penn a été choisi comme Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire pour représenter Haïti auprès de la République de Chine (Taïwan).

À environ de 8 mois de l’échéance de son mandat présidentiel, Jovenel Moïse ne cesse de nous épater. Il nomme et révoque des fonctionnaires de l’État selon son humeur. Pire encore, il confie plusieurs fonctions à un seul fonctionnaire simultanément. Et quels résultats peut-on attendre d’un citoyen désigné pour remplir trois fonctions en même temps? Ces nominations en cascade ne sont-elles pas une manière utilisée par les hommes du régime Tèt kale pour pouvoir enrichir leurs partisans et leurs proches? Seuls les bilans des travaux réalisés par ces nouveaux fonctionnaires de l’État pourraient nous aider à répondre à ces interrogations.

Marc Wisly HILAIRE

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook