Michel Martelly déclaré persona non grata en République Dominicaine

Plusieurs organisations de la société civile et des partis politiques de la République Dominicaine ont déclaré l’ex-président haïtien persona non grata à cause des crimes, de la corruption et de la misogynie qui ont marqué son mandat.

Dans un communiqué conjoint publié ce jeudi 13 mai 2021, ces entités déclarent péremptoirement: “M. Martelly, au lieu d’être dans une salle de spectacle pour continuer à faire son show dévergondé, de mauvais goût et misogyne, devrait plutôt se retrouver sur le banc des accusés à la Cour pénale internationale.”

Cette levée de boucliers survient à la veille d’un concert du chanteur Michel Martelly prévu pour ce vendredi 14 mai au célèbre Hard Rock café à Santo Domingo. Le 14 mai représente en effet une date très significative pour le régime PHTK et pour l’ancien chef d’État haitien parce qu’elle marque le dixième anniversaire de son investiture à la magistrature suprême du pays.

Toujours selon ce communiqué, “les crimes qui ont été commis durant son mandat et ceux qui sont commis de nos jours sous l’administration de son poulain Jovenel Moïse ne doivent pas ni ne peuvent pas être oubliés et méritent des investigations pour que justice soit rendue à qui elle est due.”

Les signataires de ce communiqué considèrent que Michel Martelly a accédé au pouvoir à la faveur d’une fraude électorale saluée par les États-Unis et l’OEA “à l’aide de pressions et du prétendu recomptage des voix pendant trois mois. Il a été placé en deuxième position dans le scrutin, alors qu’il était cinquième.”

Le Parti communiste du travail (Pct), le Mouvement populaire dominicain (Mpd), l’Agenda Solidarité, le Comité dominicain des droits humains (Cddh), le Mouvement Mocano de solidarité entre les peuples, la Coalition des organisations populaires sociales et féminines du Cibao, la Solidarité dominicaine avec Haïti sont entre autres les principales organisations qui ont signé ce communiqué.

Aidez-nous en partageant l'article ! Sipote nou, pataje atik la ak tout moun!
251 thoughts on “Michel Martelly déclaré persona non grata en République dominicaine”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook